Ordonnances « Macron » : deux ans après, la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités prud’homales

En septembre 2017, les ordonnances « Macron » ont modifié le Code du travail en introduisant un plafonnement des dommages et intérêts accordés aux salariés par le Conseil de Prud’hommes en cas de licenciement reconnu comme dénué de cause réelle et sérieuse. (Espace réservé aux abonnés – Je m’abonne)

Les autres titres du Groupe

Les autres titres du Groupe

Annonces légales

Annonces légales

Annonces légales extérieures

Annonces légales extérieures

Feuilletez l’Apostille en ligne !

Feuilletez l’Apostille en ligne !

Abonnez-vous en ligne !

Abonnez-vous en ligne !